RUBIN Gabrielle - Le Roman familial de Freud

Publié le par laurent

RUBIN Gabrielle, Le Roman familial de Freud, Paris: Payot, 2002

 Quatrième de couverture

 

Pourquoi Freud pensait-il qu'il n'était peut-être pas le fils de son père? Et pourquoi est-il devenu complètement indifférent à sa mère, au point de ne ressentir aucun chagrin à la mort de celle-ci et de ne pas assister à son enterrement? Quelles furent les effets du « roman familial » de Freud sur sa vie et son oeuvre ? Tous les éléments de réponse étaient là, épars mais disponibles, dans les écrits de Freud, dans sa correspondance, dans les biographies qui lui ont été consacrées. Curieusement, personne ne les avait encore étudiés sous cet angle. Comme si le roman familial de Freud était une « tache aveugle » de la psychanalyse. Gabrielle Rubin, elle, les a patiemment rassemblés et, dans ce petit livre incisif et limpide, construit comme une enquête policière, leur donne enfin sens. Gabrielle Rubin, psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris, docteur en psychanalyse, est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Le Sadomasochisme ordinaire et Les Mères trop bonnes.

 

L'auteur vu par l'éditeur

Gabrielle Rubin, psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris, docteur en psychanalyse, est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Le Sadomasochisme ordinaire et Les Mères trop bonnes.

Commenter cet article