Dépistage prénatal de la délinquance

Publié le par laurent

trouble_conduites_synthese

La synthèse complète est consultable ici sur le site de l'inserm

p.47

Mettre en place un repérage et un suivi des enfants

à risque dès la période anté- et périnatale

En période prénatale, des facteurs empiriquement associés au trouble des
conduites ont été identifiés : antécédents familiaux de trouble des conduites,
criminalité au sein de la famille, mère très jeune, consommation de substances
psychoactives pendant la grossesse.

Le groupe d’experts recommande un repérage pendant la surveillance de la grossesse des familles présentant ces facteurs de risque. Il préconise de promouvoir la rencontre au sein des
maternités de différents professionnels concernés par la prévention pour
aborder avec les familles les soins nécessaires à l’enfant.

Le groupe d’experts recommande de maintenir et de favoriser les liens entre
parents et enfants lors d’une naissance prématurée pendant les séjours en néonatologie, et de développer les « centres de suite » de type maison maternelle à proximité d’une maternité.

Afin de favoriser le développement harmonieux des enfants nés dans des
familles à risque, le groupe d’experts recommande de mettre en place un
suivi par les services de PMI, le personnel médical de l’école ou les enseignants.

En cas de troubles mentaux sévères au sein de la famille, le groupe d’experts
recommande une évaluation rigoureuse des capacités des parents à assurer
un développement suffisant de l’enfant. Il préconise un suivi régulier des
enfants placés à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).


Publié dans Politique

Commenter cet article

laurent 07/12/2005 02:49

Ben, je crois bien que la science fiction n'est plus si fictive que ça... "Bienvenue à Gattaca": on y va... Le pire c'est que ces recherches scientistes sont celles que l'état attends: Sarkozy s'y interesse de près! ( cf l'article précédent). C'est concret, mesurable, chiffrable, applicable...

Mais au fait, "Gattaca": il est vraiment génial ce film !!!

francois 06/12/2005 18:57

A la suite des évènements en banlieue, le gouvernement français a instauré un couvre-feu et demandé aux parents des jeunes de ne pas laisser leurs enfants sans surveillance.

Aussi nous demandons aux parents du petit Nicolas Sarkozy de ne pas laisser leur enfant sans surveillance et de ne pas le laisser s'approcher d'un moyen de communication ou de média quelconque.



(les guignols - de mémoire - il y a quelques semaines).

Esunae 06/12/2005 17:09

Ma moman est schizophrène, j'ai été deux et demi en foyer, prise en charge par l'ASE et pourtant, je ne suis et n'ai jamais été délinquante...

C'est quoi ce film ? Bienvenue à GATTACA ?

laurent 05/12/2005 12:07

Psffffff... Le pire c'est que Finkelkraut est dit "philosophe".... Je le prends plutot pour un "breviste de comptoir"... Il ne sort que des clichés grossiers, et fleurte avec un racisme "intello" de type "bon allez! tout le monde le pense , on peut le dire! " .
Le pire c'est qu'il n'ya pas que Sarko qui fretillle devant ce discours (c'est ne n'est pas étonnant", mais aussi des universitaires...

francois 05/12/2005 01:36

ahhhh !
article dans le monde : Nicolas Sarkozy juge que Finkielkraut fait "honneur à l'intelligence française"!!!!!


Extrait :

Nicolas Sarkozy a jugé dimanche 4 décembre que l'intellectuel français Alain Finkielkraut, dont les propos avaient suscité une vive polémique après une interview à un quotidien israélien sur les émeutes en banlieue, faisait "honneur à l'intelligence française".

"Lui ne se croit pas obligé de défendre cette pensée unique qui n'a eu comme seul résultat de porter le Front national à 24 %", a poursuivi le ministre.

"Voilà le seul résultat de tous ces bien-pensants qui vivent dans un salon entre le café de Flore et le boulevard Saint-Germain, et qui s'étonnent que la France leur ressemble si peu", a-t-il poursuivi.

c'est là...

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-717361@51-714632,0.html


Jésus revient s'il-te-plait, ça va plus là...